Les visites du samedi 23 septembre

Plusieurs lieux vous ouvrent leurs portes pendant Quelle Foire ! pour vous faire découvrir comment ils envisagent et vivent au quotidien la transition.

Pour vous rendre sur les lieux de chaque visite, des départs groupés avec possibilité de covoiturage sont prévus.

Rendez-vous 30 min avant l'heure de la visite au Point Info de Quelle Foire ! sur la place de la mairie de Mens.

Trois visites annoncées au programme sont annulées :

La ferme Tournesol, détruite par un incendie. Lire plus bas.

La scierie Martin.

La Fourmilière.

Tout cela est bien évidemment indépendant de notre volonté mais veuillez nous en excuser.

Nouvelle visite !

 

 

La maison Lulu

 

Rendez-vous à 9h30 au Percy, en face de la grange

 

Bien vivre ensemble

C’est en 2012 que la mairie a racheté le bâtiment où abritait le bar Lulu bien connu des habitants et dont la décoration intérieure est encore présente, avant que la rénovation ne soit complètement achevée.
L’idée de ce bâtiment est d’en faire un espace à plusieurs usages : autour de la mairie, on trouve des espaces de travail avec une créatrice de bijoux (kumbhaka) qui a son atelier et des associations qui se partagent les locaux (Centrales Villageoises, Nouvelles du Pays, Ecran Vagabond) .
Sur le même étage que la mairie, deux gites communaux (2 gîtes de 3 places) peuvent abriter des randonneurs de passage ou des vacanciers en séjour ainsi quun de gîte de 8 places (dortoir). Un logement T4 sera créé à lancienne mairie.
Cette vocation s’est faite en concertation avec les habitants qui ont également souhaité créer un boulodrome en face.
Cet équipement est économe en énergie et bénéficie du programme TEPOS de la Communauté de communes : il est relié à la chaufferie bois qui alimente en plus du bâtiment, la grange, le café de la Page, la médiathèque et les logements opaques en face.
Le bois est local (de Rhône-Alpes) et les entreprises qui ont rénové ce bâtiment sont également locales.
Ce projet a également bénéficié de subventions importantes du département de l'Isère, de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de l'Etat et par un emprunt pour la commune à rembourser sur 20 ans.

 

 

Nouvelle visite !

 

 

Le moulin de Recours

 

Rendez-vous à 9h30 au Pont de Recours, entre Prébois et Saint-Maurice, ou à 9h au Point Info

 

L’eau de mon moulin

Le bâti de cet édifice est aujourd’hui en mauvais état mais la partie moulin proprement dite est en partie préservée, avec engrenages et machines encore en place. C’est une véritable richesse !

Le projet de relancer la turbine et la production d’électricité est donc en cours avec l’aide du Collectif Trièves au Fil De l’Eau, qui regroupe moulins, scieries et autres centrales hydroélectriques dans le but de préserver et mettre en valeur le patrimoine hydraulique et le potentiel de production.

Pour le reste du site, un projet est en train de voir le jour : rénovation de la maison d’habitation, création d’un gîte et d’une salle d’activité, débroussaillage et entretien des terres, aménagement d’un local d’activité.

Yvan Bidallot vous conduit à travers le temps pour redécouvrir l’histoire de cet ouvrage du XIIIe siècle.

 

Pour en savoir plus, découvrez le site de l'association Trièves, au fil de l'eau :

https://trievesaufildeleau.org/2017/05/17/presentation-du-moulin-de-recours/

 

 

L’atelier d’Entropie

 

Rendez-vous à 10h sur place (Mens, quartier de Beaumet),
ou à 9h30 au Point Info à Mens
.

  

Les ateliers bricolo-écolo d’Entropie

La consommation passive, c’est du passé ! Pour l’association Entropie, la transition vers un monde plus écologique passe d’abord par la réappropriation par chacun des notions scientifiques et techniques qui permettent de construire ses propres objets à vocation écologique. De la mini-éolinenne à l’architecture bioclimatique, en passant par le four solaire et le lombricomposteur, ça n’est pas seulement des objets que l’on fabrique. Les ateliers visent à transmettre des savoirs et des savoir-faire de manière ludique, en nous rendant plus responsables du monde que nous façonnons. Entraide, collaboration, libre circulation de toutes les connaissances : voilà la réponse d’Entropie à la crise économique et écologique actuelle. Venez la tester !

 

 

 Le jardin des Adrets

 

Rendez-vous à 9h30 au Point-Info à Mens

 

Un jardin vivrier, c’est d’abord un jardin qui permet de nourrir le ménage qui le cultive.

Mais c'est aussi un lieu de résistance contre les logiques agricoles dominantes qui font des dégâts, autant sur l’environnement que sur les relations sociales et politiques qui entourent la production et les échanges agricoles.

La permaculture s’appuie sur une approche par les sols vivants, qui cherche à tirer le meilleur parti de terrains parfois réputés inutilisables, sans pour autant adopter une logique productiviste qui épuise les sols. Une perspective de production locale et durable, qui se veut aussi sobre du point de vue des matériaux et des techniques utilisées, et inventive. Au jardin des Adrets, vous découvrirez par exemple le système de récupération d’eau de pluie dans un jardin en pente, et le silo à tubercules fabriqué à partir de tambours de machines à laver récupérés à la déchetterie !

 

 

La Ferme Gabert

 

Rendez-vous à 10h sur place à Clelles,

ou à 9h30 au Point-Info à Mens 

 

Une histoire de transition… en famille !

La Ferme Gabert vous invite à son Patates Day et à une visite de ses cultures à la découverte de l'auto-fertilité des sols, avec une agriculture biologique créative guidée par Thierry Ailloud-Perraud (agriculteur).

Cette ferme est exploitée par la même famille depuis maintenant un siècle. Elle a traversé l’évolution de l’agriculture. Elle est passée par l’autarcie du début du siècle dernier puis a subi les mirages de l’agriculture « moderne », en se convertissant dans les années 1970-1980 à l’élevage en grand nombre et à l’agriculture intensive, avant de se tourner à nouveau vers une éthique paysanne. Elle est aujourd’hui une exploitation à taille humaine et respectueuse de sa terre.

Depuis 2000 la ferme est reconvertie en bio. L’élevage a peu à peu été abandonné et ses 150 hectares de céréales et pommes de terre occupent 3 personnes : Thierry, Eric (les deux frères Ailloud-Perraud, 4e génération à Gabert) et Eric Alias Rémi, Jean-René, Bob… ouvrier agricole, mécano qui sait tout faire.

 

Possibilité de profiter de l'espace pour déguster le pique nique que vous aurez apporté !

 

 

Le Poulailler et Blandelune

 

 

Rendez-vous à 10h sur place à Clelles,

ou à 9h30 au Point-Info à Mens 

 

Théâtre de proximité internationale, et atelier de création de vêtements

 

Pour ceux qui n'auraient encore compris qu'on peut vivre de ses passions, y compris artistiques, à la campagne, voici une visite colorée et animée pour découvrir la mutualisation, dans un même lieu, de savoir-faire et d'imagination. En Trièves, on ne cultive pas que des pommes de terre et des courges !

Nouvelle visite !

 

La micro-centrale hydroélectrique

de Combe Noire

 

11h sur place (Combe Noire) ou 10h30 au Point-Info (Mens) :

 

L'enfant de l'Ebron

La micro centrale de Combe Noire est l'évolution/transition/transformation de la scierie hydraulique de Combe Noire qui était en activité jusqu'en 1984, reprise en 1996 par Jean Petrequin par conviction écologique. Un contraste entre des atouts et des handicaps pour mener à bien son projet caractérise cette visite :

Des atouts : une transmission par son père de l'hydro électricité dans les années 60, une conviction à toute épreuve, un soutien dans son couple, la relation avec la nature.

Des handicaps : manque de connaissances universitaires d'ingénierie, absence du soutien des pouvoirs publics.

Le 23 septembre, Jean Petrequin vous invite à dialoguer de la rivière à la centrale jusqu'à la restitution, avant de découvrir le manège et le bruit de la lame de scie battante…

 

Pour en savoir plus, découvrez le site de l'association Trièves, au fil de l'eau :

https://trievesaufildeleau.org/category/combe-noire/

 

La Belette, une bière locale

Rendez-vous Place du Vercors, à Mens, à 11h

Le goût du partage

Sébastien partage avec Jérôme une brasserie où ils produisent les deux fameuses bières artisanales mensoises : La Belette et La Tourniole.

Vous y découvrez toutes les étapes de la fabrication de la bière, du choix du matériel et des matières premières au processus de brassage et de fermentation…

Et la Transition dans tout ça ? Des matières premières locales : les céréales, mais aussi l’eau, puisqu'elle rentre en grande partie dans la composition de la bière ! Des expérimentations pour faire pousser du houblon dans le Trièves, qui remplacera peut-être un jour le houblon d’Alsace. Enfin, une brasserie pour deux brasseurs, c’est une mutualisation de l’espace dans un local commun (on limite l’étalement), du matériel (on évite la sous-utilisation), mais surtout des expériences et des savoir-faire… Pour le plus grand plaisir des consommateurs locaux !

Et en fin de visite, les visiteurs auront droit à une dégustation de ces saveurs locales.

 

 

Une maison d’avenir

Rendez-vous à 10h45 au Point Info, place de la mairie à Mens

 

Préserver l'environnement, la santé, et l’énergie

Récemment construite, cette maison particulière est économique et écologique. Ossature bois, briques de chanvre, enduits chanvre et chaux… les propriétaires vous expliqueront tout.

 

 

Le conteneur Re-cycl-art

Entre 14h à 16h, sur place, ZA du Ruisseau, à Mens

 

Rien ne se perd, tout se récupère

Recyclart vous propose de venir visiter son container : un petit magasin aléatoire et alternatif, où sont remis en circulation, à prix libre, des objets, meubles, jeux, matériaux réutilisables qui ont été récupérés, triés, et parfois réparés !

Derrière ce Container, une philosophie du recyclage qui va bien au delà de la simple réduction du volume des déchets. Donner accès aux objets jetés encore utilisables avant qu’ils ne soient détruits, ça nous permet de repenser nos véritables besoins et nos modes de consommation. Apprendre à réparer soi-même un objet plutôt que d’en acheter un neuf, c’est découvrir d’autres formes d’autonomie basées sur le partage de nos savoir-faire. Mutualiser le matériel pour en réduire le coût et la sur-abondance, ça nous donne l’occasion d’expérimenter d'autres modes d'échange que ceux basés sur l'argent.

En 2016, plus de 10 000kg de déchets ont été détournés pour être remis en circulation grâce au container de Recyclart !

 

Les Centrales villageoises du Trièves

Deux visites, l'une à 14h et l'autre à 15h

RDV Bâtiment artisanal, 585 Route des Marceaux, ZA des Marceaux, 38650 Avignonet

Ou à 13h30 au Point Indo, à Mens

 

Citoyens - producteurs d'énergie

Issues d'une expérimentation menée dans les Parcs naturels régionaux de la Région Rhône-Alpes, les Centrales Villageoises sont des sociétés locales qui ont pour but de développer les énergies renouvelables sur un territoire en associant citoyens, collectivités et entreprises locales.

Dans le Trièves, huit foyers se sont déjà engagés dans la démarche. Huit toitures, dont un bâtiment d'activité, un bâtiment agricole et six maisons individuelles, qui devraient fournir environ 122 000 kWh, soit la consommation annuelle de trente-cinq familles.Les centrales ne s'arrêtent pas là et réfléchissent déjà à d'autres chantiers. Ces visites pourraient vous donner envie de participer, vous aussi, à la société.

 

La Fourmilière - Visite annulée

RDV sur place, à 14h à Monestier-de-Clermont, 86 Grand Rue

 

Travaillons ensemble

La Transition se situerait-elle dans un bureau ? Possible, mais seulement s’il est partagé !

 

Indépendants, salariés, télétravailleurs et artisans, les membres de la Fourmilière viennent d’horizons professionnels variés et ont des statuts différents. Ils ont décidé de se regrouper dans un même espace de travail, dans une Fourmilière que chacun fait vivre en fonction de ses compétences et de son temps disponible. Pour plus de convivialité et de dynamisme, pour un environnement calme, propice au travail… mais surtout pour repenser leur vision du travail et de l’emploi local. Ils mutualisent leurs moyens et cherchent à encourager les rencontres et les synergies entre acteurs du Trièves.

 

Bien plus qu’un bureau, ils vous invitent donc à découvrir ce qu’ils partagent désormais comme expériences et comme questionnements !

 

 

Le jardin La Selva

Rendez-vous à 13h45 au Point Info, place de la mairie à Mens

 

Un jardin vivrier partagé

La Selva, micro-ferme qui vient de germer à Mens autour d'un jardin vivrier partagé par 3 familles vous invite à explorer une forêt, un ruisseau et admirer 3 ânes qui travaillent aux champs et partent en balade avec les promeneurs, sans parler des rêves encore à réaliser.

Le projet inspiré par l'approche de la permaculture, grandit et évolue en douceur au fil des saisons… découvrez l’automne qui s’installe doucement.

 

 

Une balade botanique

Rendez-vous à 14h30 au Petit Oriol (Cornillon)

 

Prévoir 3 heures de balade

 

Nous ne pourrions vivre sans elles

Des plantes pour être plus autonomes dans notre alimentation et notre santé. Celles qui peuvent nous intoxiquer, celles que nous anéantissons, et celles avec lesquelles nous partageons un monde commun, intimement, nécessairement. Pour personnes débutantes et en apprentissage.

 

 

Une habitation écologique

dans les murs d’une ancienne ferme

Rendez-vous à 14h30 sur le parking de la mairie de Cordéac (Châtel-en-Trièves), ou au Point-Info à 14h15.

 

Faire cohabiter le jeune et l'ancien

Cette rénovation-construction pourrait se définir ainsi : "Une boite dans la boite." Accompagnée par la plateforme Tepos, elle a été conçue par un architecte. Ossature bois, paille, cellulose, fermacell, énergie solaire… cette réalisation ingénieuse a donné une nouvelle vie au bâti ancien.

Une maison totalement passive

Rendez-vous à 15h30, hameau de Messenas, à Roissard, ou au Point-Info à 15h.

 

Vue sur demain

Une maison d’architecte, avec ossature bois et matériaux bio-sourcés. Dans un bâtiment passif, la chaleur dégagée à l’intérieur de la construction (êtres vivants, appareils électriques) et celle apportée par l’extérieur (ensoleillement) suffisent à répondre aux besoins de chauffage. Un bâtiment occupé qui ne perd pas la chaleur interne n’a pas besoin de chauffage pour rester agréable à vivre. Dans un bâtiment traditionnel, le chauffage ne sert qu’à compenser les pertes de chaleur. À l'heure des grandes incertitudes sur l'évolution du climat comme sur celle du coût de l'énergie, l'architecte et ses partenaires du bâtiment ont un grand rôle à jouer pour nous préparer mieux à l'avenir.

La ferme Tournesol

Rendez-vous annulé, rendez-vous pris !

 

Solidarité

La ferme Tournesol, c'est une extraordinaire recherche familiale d'autonomie alimentaire  (une multitude de petites productions végétales et animales complémentaires) et énergétique (concentrateur solaire de 16m2, biogaz carburant, turbine hydraulique, Réacteurs Jean Pain). Volontairement, la ferme n'est rattachée à aucun réseau. La TRANSITION, EN VRAI !
Le 6 septembre dernier, cette ferme expérimentale brûle. Entièrement. Et il n'y aura aucune prise en charge par les assurances, ces dernières ne leur ayant jamais concédé un contrat pour ce lieu totalement atypique et hors cadre.
"L'AFFAIRE TOURNESOL", c'est maintenant et demain. Tout est À FAIRE pour reconstruire, reprendre les recherches, aller plus loin en visant une efficacité énergétique optimale en intégrant toutes les fonctions (habitat, maraichage d’hiver, bergerie) dans une seule immense serre, en pleine lumière. Et c'est  AFFAIRE DE SOLIDARITÉ car, sans nous tous, ils n'y arriveront pas.

La visite prévue ayant été annulée sur la ferme, Jean-Philippe Valla sera à votre disposition samedi à 19h précise, à la halle de Mens, pour parler AVENIR et répondre à toutes vos questions sur leur ferme expérimentale.

La vigne Serre Bertras

Rendez-vous sur place à 16h (Mens, Beaumet), ou à 15h30 au Point Info à Mens

 

Le p'tit vin du Trièves

Dix parcelles ont été plantées avec des cépages de raisin de cuve oubliés, des cépages de raisins de table et des variétés de pêchers.Une visite de saison, à gouter sans modération !

La pépinière Sylve et Fruit

16h, Grand Oriol, Cornillon en Trièves

Rendez-vous à 15h30 au Point Info à Mens

 

Au bonheur de la permaculture

Il n’y a pas que les pommiers qui poussent sur nos terres montagneuses ! Venez découvrir la multitude de fruitiers disponibles, et vous initier à la permaculture.

“Une des clés de la permaculture est de travailler avec la nature, en l’observant, l’analysant, la copiant, et de ne pas se battre contre elle, ni la détruire. Elle est d’ailleurs basée sur 3 principes fondamentaux:
– prendre soin de la Terre (earth care)

– 
prendre soin de l’Homme (people care)


– créer l’abondance et la partager équitablement (fair share).

Ce qui m’a tout de suite séduit dans cette science, c’est qu’elle est orientée «solutions». C’est bien de se renseigner sur combien le monde va mal, mais au bout d’un moment, je considère qu’on se fait plus de mal que de bien... La permaculture m’a permis de me concentrer sur les solutions à tous ces maux, en répondant à la question classique: «oui mais concrètement que puis-je faire ? je ne suis qu’un petit homme, et le système est écrasant...». Et bien je vais créer un autre monde, un monde qui nous ressemble, en me concentrant sur des systèmes qui fonctionnent, qui respectent mes valeurs.”

Lionel Giorgis

Plantamarine

Rendez-vous à 16h à la ferme des Trois cols (Monestier-du-Percy),

 ou à 15h30 au Point Info à Mens

 

Cueillette de plantes et fabrication de cosmétiques naturels

Françoise Dupont produit des plantes aromatiques et des produits cosmétiques bio.
Elle vous propose de venir visiter à la ferme les cultures de plus de 60 plantes, qu’elle cueille à la main et transforme sur place. Vous pourrez aussi découvrir les techniques de transformation et l’alambic avec lequel est réalisée la distillation.

Plantamarine est un clin d'œil aux anciens qui m'ont transmis des savoirs et qui nomment dans le Trièves le saule osier Plantamarine. Le saule osier a été mon premier grand contact avec le monde végétal. C'est la plante de l'eau, de la féminité, de la créativité, des gens du voyage et chaque être est toujours en voyage.”

Françoise Dupont

Les éoliennes de Pellafol

Rendez-vous à 16h au hameau Les Moras (Pellafol),

 ou à 15h30 au Point Info à Mens

 

Entrez dans le ventre des grands moulins

Au pied de ces deux impressionnantes géantes, M. Hostache vous racontera avec enthousiasme l’historique de l’installation de ses éoliennes. Il répondra à toutes vos questions techniques sur la transformation de la puissance du vent en électricité, et sur la gestion économique de cette entreprise familiale.

 

Un système de phyto-épuration individuelle

Rendez-vous à 16h place du village

à Cordéac (Châtel-en-Trièves)

 ou à 15h30 au Point Info à Mens

 

Rien se perd…

L’assainissement non collectif est une technique bien adaptée au milieu rural pour les habitations non raccordées à un réseau public de collecte des eaux usées. Une alternative écologique (filtres plantés de roseaux, toilettes sèches…) qui respecte le cycle des matières en améliorant la fertilité des sols et la qualité de l’eau. Une visite proposée par la FRAPNA Isère.

Une maison écologique, efficace et discrète

Rendez-vous à 15h45 au Point Info à Mens,

on vous emmène sur place pour 16h.

 

Avant, après

La photo vous la montre autrefois, quand son ossature bois affrontait les intempéries. Depuis, il y a eu la ouate de cellulose, les murs en terre locale, le chauffage solaire, les toilettes sèches… et des habitants heureux. Désormais, cette construction moderne et spacieuse n’a pas seulement tous les attributs de la maison écologique, elle est aussi, avec son petit air de cabane, parfaitement intégrée dans le paysage.